L’étudiant

Orientation, job étudiant, résultats avec L’Etudiant.fr

Dossier : Portrait de fac : Orléans, une université à taille humaine aux portes de Paris

À la fac de droit d’Orléans, l’insertion assurée

Être démarché par des recruteurs en plein cours, cela n’arrive pas qu’en école de commerce. Les étudiants du master droit et gestion du patrimoine de l’université d’Orléans le vivent chaque année. Une illustration parmi d’autres de la qualité pédagogique du département de droit orléanais.

L’École de droit d’Orléans a fait le choix de l’alternance en master pour assurer une meilleure insertion professionnelle à ses élèves. Sur les dix masters proposés, cinq sont accessibles en apprentissage. Le master DSGRH (droit social et gestion des ressources humaines) et le master DMPL (droit et management public local) ne sont même ouverts qu’aux étudiants ayant trouvé un contrat en alternance.

« Nous avons un recrutement plus local pour ces derniers, car il est plus facile pour les étudiants de la région de trouver un contrat d’alternance », précise Aline Cheynet de Beaupré, directrice de l’École de droit. Parmi les heureux élus, Benjamin, en M2 (master 2) DSGRH, qui apprécie que « cette formation [lui] donne deux compétences, en droit social et en gestion des ressources humaines. Il s’agit d’une approche originale. Cela nous permet de postuler sur différents profils de poste. »

Se former à la fois au droit social et à la gestion des ressources humaines : une opportunité qu’apprécient Charlotte, Aurore, Fatima et Benjamin (de gauche à droite), en master DSGRH. // © Olivier Monod