Témoignages d’anciens étudiants


Pierre Deschamps
Chargé de mission RH, Axereal

Quel est votre emploi actuel ?

Après trois mois de recherche active d’emploi, la société Axereal m’a contacté, grâce à mon ancien maitre de stage de Master 1 qui avait diffusé mon CV au réseau de l’ANDRH de la région Centre.
Axereal a donc souhaité me rencontrer, et 2 semaines plus tard je les avais rejoint en tant que Chargé de mission Ressources Humaines. Depuis j’assure le déploiement de l’accord sur le bien-être en entreprise et la prévention du stress au travail. Je participe également à la mise en place des mesures d’accompagnement des salariés en vue du déménagement des deux sites administratifs (environ 300 personnes) de Bourges et Châteaudun à Olivet.

Quels sont les atouts du M2 DSGRH ?

D’abord l’expérience, avoir presque un an et demi d’expérience professionnelle (stage + apprentissage), m’a permis de me valoriser plus facilement sur le marché de l’emploi.
Je ne m’attendais pas de manière spécifique à faire le travail que je fais actuellement, mais mon master m’a bien préparé aux différents enjeux de mon poste actuel, de par ses enseignements et ses séminaires, mais aussi grâce à la méthode et la rigueur de travail qu’il m’a permis de développer.

Quels conseils donneriez-vous à un étudiant pour optimiser son insertion
professionnelle ?
Enrichir son cursus en réalisant des stages, et intégrer un master en apprentissage si possible. Ne pas se limiter à une zone géographique. Développer son réseau, pour moi cela a été décisif car j’ai gardé de très bons contacts avec mes différents maîtres de stage et apprentissage.


Sonia De Magalhaes

Juriste en droit social, Fédération française du bâtiment de l’Ile-de-France


Interview réalisée le 3 octobre 2008. Sonia De Magalhaes fut diplômée du Master 2 Droit social et gestion des ressources humaines en 2007.

Quel est votre cursus ?
Bac STT
Licence Droit général spécialisation droit privé à Orléans
Master 1 Droit privé à Orléans
Master2 Droit social et gestion des ressources humaines à Orléans

Quels sont les atouts du M2 DSGRH ?
« Tout au long de mon cursus universitaire, j’ai pu développer un raisonnement juridique, un esprit d’analyse, des méthodes de travail. La deuxième année de Master m’a permis de devenir une juriste plus « humaine » par la compétence ressources humaines : être à l’écoute, connaître les besoins de l’entreprise, communiquer… ».

Quels sont les stages réalisés lors de votre cursus ?
« En Master1, j’ai effectué un stage en droit social dans une fédération agricole qui fût une première approche du métier de juriste. En 2è année de Master, j’ai souhaité travailler davantage en ressources humaines. J’ai obtenu un stage au sein de l’entreprise TD armement, une filiale de Thalès à la Ferté-St-Aubin.
J’étais chargée d’élaborer un répertoire de tous les accords d’entreprise avec un calendrier rappelant les actions à mener afin de respecter ces différents accords. Ce calendrier a pour but de rappeler les obligations légales (négociation des salaires tous les ans…). Je recrutais également les stagiaires de manière très autonome : sourcing (université, école…), rédaction d’annonces et diffusion, tri des candidatures, pré-sélection en entretien, intégration (renseignement casier judiciaire, accueil, visite du site, RV médecine préventive…). J’ai dû m’adapter à des métiers que je ne connaissais pas du tout (ingénieurs techniques…) ».

Quel est votre emploi actuel ?
« Mon stage s’est terminé mi-octobre 2007. Mais, j’ai commencé à chercher un emploi dès le mois de juillet et très activement au mois de septembre. En répondant à des annonces de l’APEC, j’ai obtenu deux entretiens. J’ai pu débuté un CDD pour un remplacement de congé maternité en tant que juriste droit social. Je travaillais au sein de la compagnie européenne de prestation logistique (CEPL) à Chartres.
J’étais la seule juriste de droit social au siège. Je traitais les questions relatives au droit social (établissements des contrats de travail, procédures de licenciement…). Je m’occupais de 2000 personnes au sein d’une quinzaine de filiale. J’étais également chargée du recrutement des stagiaires.
J’avais le statut de cadre et pouvais faire jusqu’à 50h par semaine.On m’a proposé de renouveler mon CDD mais j’ai refusé car l’environnement de travail ne me convenait pas.
A la fin de mon contrat, j’ai eu une dizaine d’entretien d’embauche et j’ai pu constater que je devais être davantage mobile afin d’obtenir une situation d’emploi pérenne en tant que juriste de droit social. Les possibilités d’embauche sont beaucoup plus grandes en Ile-de-France.
Ainsi, au mois d’avril, un CDI au sein de la fédération française du bâtiment de l’Ile-de-France (organisation patronale) m’a été proposée. J’ai obtenu ce poste suite à 3 entretiens (cabinet de recrutement, responsable des ressources humaines, service juridique) répartis sur 3 mois. Je conseille au téléphone les adhérents de 3 fédérations départementales en matière de droit social. Les sujets sont variés : licenciement, rupture de contrat, retraite, éléments de paie…
J’accompagne les adhérents (conseils, envoi de modèle de contrat de travail…) mais ils restent tout de même autonomes. Je réalise aussi des notes juridiques.
J’anime aussi des réunions notamment sur la loi de modernisation en droit social pour les employeurs. Je les représente au conseil des prud’hommes en travaillant sur des conciliations. Je n’ai pas reçu de formation pour cette mission mais les cas pratiques étudiés en cours m’aident.
J’effectue 38h par semaine mais selon les périodes la durée oscille entre 40 et 45h».

Quelles sont les qualités à avoir ?
« Il faut être un bon technicien en droit et savoir adapter son vocabulaire face à des publics différents. Par ailleurs, il faut faire preuve d’écoute, poser les bonnes questions et analyser rapidement les situations pour répondre aux besoins. Enfin, il faut également être un bon négociateur (arrangement par rapport aux indemnités…) ».


 Jamila Boughanemi

Responsable de compte RRH Intérimaires, Randstad Inhouse Services


Interview réalisée le 3 octobre 2008. Jamila BOUGHANEMI fut diplômée du Master2 Droit social et gestion des ressources humaines en 2007.

Quel est votre cursus ?

1ère année DUT Techniques de commercialisation, Tours.
DEUG Administration et gestion des entreprises, Orléans.
Licence Administration générale parcours ressources humaines, Orléans.
Master1 Droit privé, Orléans.
Master2 Droit social et gestion des ressources humaines, Orléans.

Quels sont les atouts du M2 DSGRH ?
« Notre Master propose une offre de formation très diversifiée. Le droit social est très important car quelque soit le domaine des ressources humaines visé, il faut avoir des bases en droit social. »

Quels sont les stages réalisés lors de votre cursus ?
« En licence, j’ai effectué un stage court à Leader Intérim BTP à Orléans. En Master1, c’était un stage au sein de l’inspection académique du Loiret. J’intervenais sur un programme de recrutement de 500 contrats aidés (emploi vie scolaire…). En Master2, j’ai débuté un stage de 6 mois à Auchan (Olivet) au sein du service du personnel. Ma mission consistait au recrutement d’employés pour l’été. Je gérais l’administration du personnel (contrat de travail, accueil des salariés, gestion des anomalies de pointage…). J’ai également mis en place un nouveau logiciel de gestion des temps :TEMPO RH.

Quel est votre emploi actuel ?
« Depuis mars 2008, je suis responsable de compte (RRH Intérimaires) en binôme avec Pascaline Caux au sein de Randstad Inhouse Services, la filiale du groupe Randstad Intérim. J’ai été contactée suite à un CV mis en ligne sur le site de l’APEC.

Nous travaillons directement chez notre client (Mars) et gérons une centaine d’intérimaires.
C’est un poste très formateur. En étant sur place, le besoin du client est davantage anticipé, connu et les intérimaires sont mieux suivis.
Nous mettons en place des sessions de recrutement spécifiques pour Mars et nous occupons de la pré-intégration des travailleurs intérimaires (visite de l’entreprise, consignes hygiène et sécurité, règlement intérieur, équipements…). Pour ce qui est de l’administration du personnel, nous saisissons les heures effectuées, établissements des paies, gestion des arrêts maladie…

Nous réalisons également une veille juridique (contrats, durée de mission…) et donnons des conseils juridiques aux chefs d’équipe. Les contacts sont variés : le client (aspect commercial), l’ANPE, les missions locales, les universités…
Sur ce type de poste, il est possible d’être positionné sur d’autres comptes (client) et d’intervenir lors du lancement d’un nouveau compte. »

Quelles sont les qualités à avoir ?
« L’autonomie est la qualité première. J’ai un support juridique mais je reste seule. Il faut faire preuve de rigueur par rapport à la législation et l’établissement des paies, faire preuve aussi d’humilité en admettant qu’on ne sait pas tout. »


Anciens étudiants du M2 DSGRH ? N’hésitez pas à nous faire part de votre témoignage.